Activités jeunesse

Nous voudrions vous sensibiliser sur notre jeunesse d’aujourd’hui… Quelle place faisons-nous pour notre relève dans notre mouvement ? À quel point que nous sommes à l’écoute des nouvelles idées provenant de nos jeunes frères dans nos conseils ? Pouvons-nous rendre cet organisme intéressant au point de recruter des jeunes encore aujourd’hui ?

Jeunesse

Lorsque nous parlons d’un organisme à but non lucratif regroupant des membres bénévoles comme les Chevaliers de Colomb, il faut évoluer et se mettre au diapason de la jeunesse d’aujourd’hui pour en créer une relève dynamique et compétente.

De nos jours, le profil type d’un jeune homme de 18 à 40 ans se caractérise par le fait qu’il démarre sa vie avec une conjointe, des enfants, un travail très exigeant au niveau du nombre d’heures et travaillant ainsi parfois les fins de semaine. De plus, ses activités et loisirs se regroupent autour de ses amis qu’il voit probablement très peu souvent. Donc, nous constatons que cette période est plutôt précaire pour un jeune qui voudrait bien s’impliquer bénévolement mais qui doit subvenir à ses besoins et à ceux de sa petite famille.

Par ailleurs, les goûts de tous ne font guère l’unanimité lorsque nous voyons surtout des groupes intergénérationnels dans les conseils… Nos plus jeunes peuvent aspirer au changement, aux idées nouvelles et certains veulent même créer des projets qui attireront leurs amis qui ne sont pas membres Chevaliers de Colomb. Il faut donc laisser libre cour aux idées nouvelles et conserver ceux qui procurent toujours des réussites au sein des conseils.

Par conséquent, savoir laisser sa place à quelqu’un de plus jeune pour ensuite le guider et l’appuyer devient un art et non un simple jeu de pouvoir dans ce cas-ci… Il faut donc prendre bonne note qu’il faut savoir déléguer et enseigner ! Offrez-leur des postes intéressants et supérieurs, n’ayons pas peur de leur dynamisme et aidons-les à parcourir leur cheminement colombien.