Emblèmes & armoiries

Calendrier

Page: Emblèmes & armoiries

Les logos et l'emblème du siège social / Suprême KofC

Les armoiries des Chevaliers de Colomb ne comportent que des lignes droites et des angles, symbolisant la détermination, la ténacité, la fermeté et le courage que les fondateurs de l’Ordre ont dû adopter face aux difficultés à surmonter, aux problèmes à résoudre pour défendre leur foi et leurs droits dans un milieu peu propice à leur épanouissement.

L'écu colombien supporte trois pièces symboliques: l'épée, l'ancre et la hache d'armes qui rappellent les actions nobles et illustres des fondateurs de l'Ordre.

L'épée et l'ancre, placées l'une sur l'autre, forment une espèce de "X" ou de croix de St-André.

L'épée symbolise l'honneur, la distinction, la bravoure, le courage.

L'ancre, instrument servant à l'amarrage d'un navire, représente ce qui attache, arrête, consolide et stabilise.

La hache d'armes, placée sur un bouclier, symbolise l'action déployée pour vaincre les obstacles ou les embûches qui encombrent la route et empêchent d'atteindre les objectifs poursuivis.

Le faisceau (les petites colonnes) figure un ensemble de personnes solidement groupées pour réaliser un idéal commun sous l'obédience d'un chef reconnu. Il symbolise le travail d'équipe, la force dans l'unité et la fraternité.

Le casque, ornement extérieur placé sur la partie supérieure de l'écu, marque le rang ou le degré de noblesse. Sur l'armure d'un guerrier, il est la pièce la plus noble et le principal ornement.

Le petit triangle blanc, coiffant le casque et tourné vers le haut, symbolise la flamme qui éclaire et qui guide.

Le bleu (l'azur), représente le ciel, c'est-à-dire Dieu qui veille sur le monde. Il est le symbole de l'espérance, de la paix et de la confiance.

Le blanc (l'argent) traduit l'innocence, la franchise et la pureté d'intention.

Le jaune (l'or) dénote les biens indestructibles, la richesse conquise par le travail.

Le rouge (le gueules) symbolise le don de soi, le courage, la vaillance et l'héroïsme dans la lutte pour garder sa foi, sa langue et ses droits.

La signature et les logos du Conseil d'État du Québec

Texte explicatif à venir

Ordre du Mérite Colombien

Les symboles et leur signification

L’emblème de l’Ordre du Mérite Colombien se compose de quatre plans superposés et d’un ruban :

Une feuille d’érable verte à cinq palmes aux nervures d’or supporte l’étoile, le bouclier et les armoiries. 

Une feuille verte, c’est une feuille vivante retenue au tronc par la médiation d’une branche qui transmet la sève qu’elle-même reçoit du cep. Une branche séparée du tronc ne produit ni fruit, ni feuille verte. 

La feuille d’érable, emblème du Canada, apparaît trois fois sur les armoiries canadiennes. Deux provinces l’ont aussi choisie comme l’un de leurs symboles. Sur le blason de l’Ontario, nous voyons trois feuilles d’érable argentées, tandis que sur celui du Québec, les trois feuilles d’érable sont vertes. On peut donc conclure que la feuille d’érable verte utilisée au premier plan de la médaille du mérite colombien, représente le Québec et que le chevalier décoré est un résident au Québec.

L’étoile est un astre doué d’un éclat propre observable sous la forme d’un point lumineux dans le firmament lorsque les ténèbres couvrent la terre des hommes. Elle brille et des rayons (rais) s’en dégagent. Selon la place qu’elle occupe dans une constellation, l’étoile polaire par exemple, elle détermine l’orientation aux navigateurs; d’où l’expression : «Suivons l’étoile». Les mages ont suivi l’étoile; ils ont eu foi en sa lumière. Cette lumière les a menés à Bethléem au berceau de la Lumière et de l’Espérance. Le mot étoile est aussi utilisé pour désigner une personne qui s’est signalée dans une activité donnée. 

L’étoile utilisée comme support du bouclier central de la  : médaille du mérite colombien, compte cinq rais (rayons pattés, c’est-à-dire à rayons s’élargissant). Chacun se termine par un angle rentrant lequel engendre deux rayons pommetés (rond comme une pommette). 

L’étoile est universellement reconnue comme étant le symbole du mérite de celui qui s’est rendu célèbre par sa valeur ou ses exploits.

Un écu circulaire d’or délimité par un câble du même métal, surcharge l’étoile. Il identifie la société d’honneur à laquelle le porteur appartient, le genre de mérite pour lequel il a été décoré, puis sa citoyenneté, le tout se lisant comme suit : ORDRE DU MÉRITE COLOMBIEN, QUÉBEC. 

Les emblèmes colombiens surmontent le champ de l’écu signifiant que le chevalier créé membre de l’Ordre du Mérite Colombien fait partie de l’ordre des Chevaliers de Colomb, c’est-à-dire, d’une association fraternelle composée de membres catholiques pratiquants en communion avec le Saint-Siège. 

La palme en tête de la feuille d’érable est reliée par la médiation de deux annelets d’or à un ruban vert qui sert d’attache au veston du porteur. Ce ruban vert rappelle l’origine irlandaise du fondateur des Chevaliers. De fait, le vert c’est la couleur nationale de l’Irlande autrefois appelée la VERTE ERIN

Le vert symbolise l’espérance. Quand la nature verdit au printemps, on espère en une récolte abondante. Un être humain, au printemps de sa vie, espère produire de nombreux fruits, recevoir la récompense de ses efforts et de ses peines et se mériter le bonheur qui ne finit point.

Prix Jean-B. Migneault

Texte à venir.

L'essor des effectifs

Texte à venir.